Sergent de la compagnie d'appui du 8ème BPC à Dien Bien Phu (début mai 1954)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sergent de la compagnie d'appui du 8ème BPC à Dien Bien Phu (début mai 1954)

Message  Administrateur le Mar 6 Sep - 15:30

Bonjour et bienvenue sur le forum de l'association Les Oies Sauvages.

Nous vous présentons une de nos tenues de reconstitution sur le thème de la guerre d'Indochine.


Notre homme est un sergent, chef d'une section lourde de la compagnie d'appui du 8ème Bataillon Parachutiste de Choc, à Dien Bien Phu au début du mois de mai 1954. Aux cotés du 1 BEP, le "8ème choc" est l'une des deux unités combattantes qui n'a jamais quittée la cuvette depuis l'opération Castor en novembre 1953, jusqu'à la chute du camp retranché le 7 mai 1954. Ceci expliquant, en plus des conditions de vies précaires et de l'ardeur des combats, la désuétude et l'état général de sa tenue et de son équipement.

Notre sergent présente ici la caractéristique la plus symbolique du 8ème BPC à Dien Bien Phu, il s'agit de la dotation d'un lot de Denison Smock britanniques à l'unité. Mais cette dernière ne se substitue pas pour autant aux blouses windproof "peau de saucisson" britanniques ou aux vestes camouflées américaines en toile de coton "HBT" déjà présentes et qui continuent d'être portées par nombre d'hommes simultanément à la "Smock". La plupart du temps et même au combat, les hommes sont coiffés de la très caractéristique casquette en toile du "8ème Choc" fabriquée à partir des effets camouflés américains ou britanniques réformés, mais compte tenue de l'intensité des bombardements et des combats en ce mois de mai 1954, le casque est de mise pour tous lorsqu'il faut sortir des maigres abris du camps retranché, faits de bois et de tôles. Le casque de notre homme est du modèle M1 américain et possède un sous casque modifié "Extrême Orient", reconnaissable aux larges bavolets et aux boucles demi-rondes en fer sur les cotés. Sur la bombe en acier est placé un filet taillé dans du filet de camouflage pour véhicule appelé, à cause de sa maille, filet "crevette". Il a enroulé tout autour du casque le bout de suspente qui lui a servi à sécuriser ce dernier lors de son saut en novembre 1953. Il a également disposé deux élastiques pour maintenir le filet, qui sont en fait à l'origine des élastiques de parachute TAP 660 français. A cette période de l'année, la cuvette de Dien Bien Phu est détrempée par les incessantes pluies de mousson. Les bombardements incessants n'arrangent rien et transforme le camps en un vaste champ de boue. Notre homme pour se réchauffer un tant soit peu, porte sous sa Denison Smock, un chandail modèle 1940 qui se différencie du modèle 1945 par l'absence des trois coutures verticales sur le devant de l'effet. Notre sergent a disposé sa marque de grade, réalisée à partir d'une patte de col et d'un galon, sur la poche de poitrine gauche de sa veste. Il porte autour du cou d'indispensables jumelles ici du modèle américain M3. Son pantalon est du modèle windproof britannique surnommé "peau de saucisson" au vue de son large bariolage aux teintes caractéristiques. Son "brelage" est constitué d'équipements français du modèle TAP de 1950 et de porte chargeurs, d'un bidon et d'un poignard américain. Son arme, une carabine US M1A1 à crosse repliable, est très légère et maniable, équipe les sous officiers et les cadres parachutistes et est très appréciée par ces derniers, malgré sa faible puissance d'arrêt. Il s'est chaussé d'une paire de chaussures de brousse d'achat personnel dans le commerce civil, de marque "Palladium" et du modèle "Pallabrousse". Souvent considérées plus confortables que les modèles de chaussures de brousse réglementaires, les hommes les préfèrent souvent aux lourdes bottes de saut du modèle TAP de 1950 en opération.





Liste des éléments :

casque américain M1 avec filet américain "crevette", deux élastiques de parachute TAP 660 français, suspente de parachute TAP 660 français et sous casque américain M1 modifié "Extrême Orient" 2ème type :


chandail français modèle 1940 :


veste de saut britannique "Denison Smock" deuxième type avec galon de sergent de la coloniale :


paire de jumelles américaines M3 :


musette française TAP modèle 1950 modifiée 1951 :


"brelage" composé de :
* bretelles de suspension françaises TAP modèle 1950
* ceinturon français TAP modèle 1950
* paire de porte-chargeurs américain pour carabine USM1
* poignard américain M3 dans son fourreau M8
* bidon et quart américains dans leur housse


pantalon britannique windproof "peau de saucisson" :


paire de chaussettes françaises en fine laine réglementaires :


paire de chaussures de brousse du commerce de marque Palladium, modèle "Pallabrousse" :


carabine américain M1A1 avec un porte-chargeurs américain glissé sur la crosse :


Cordialement,

Les Oies Sauvages.

Toute reproduction de ce sujet et de ses photos est interdite sans autorisation préalable de l'association.

Administrateur
Admin

Messages : 73
Date d'inscription : 11/12/2011

http://www.lesoiessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum